Laurent Carpentier, Philip Gaskiewicz : dingues de viande !

Non seulement, ils aiment vivre, mais ces deux-là savent vivre. Curieux, complices, insatiables d’aventures et d’émotions, ils se sont rencontrés il y a des années à… Rungis. Tout droit sortis du Ventre de Paris, version 2017, ils assument ce goût des halles, de ses réseaux, de ses odeurs, de ses histoires, un monde parallèle dans lequel ils s’immergent de longue date jusqu’à avoir créé un commerce de viandes d’excellence.
Des bêtes françaises, bien sûr, élevées par des paysans bio qui constituent leur réseau sans cesse renouvelé mais aussi du bœuf Angus d’Irlande, de la vache Simmental d’Autriche, de l’agneau IGP et de prés salés gallois, les deux complices recherchent tout ce qui est bon ! D’origine polonaise, Philip parcourt la France où le marché est insuffisant, mais aussi la Pologne, la Lituanie, l’Estonie où les bêtes sont délicieuses, bien conduites, bien élevées et donc respectées. Côté qualité, ils sont très attentifs à ne travailler qu’avec des abattoirs et des ateliers de découpe agréés qu’ils ont audités eux-mêmes, des ateliers modernes qui appliquent règlementations et normes européennes. Le contrôle des viandes est lui aussi très exigeant et ils apprécient les qualités organoleptiques, les normes éthiques, pour garantir l’excellence de leurs viandes.
Tous deux veulent assurer des approvisionnements au top, proposer toutes les viandes et tous les morceaux (ou presque), donner les moyens au chef de bien les cuisiner. On l’aura compris, l’exigence est digne du gastronomique pour une assiette bistronomique à prix tenus.

 

The Butchers, Laurent Carpentier The Butchers, viandes maturées The Butchers, viandes maturées The Butchers, Laurent CARPENTIER et Philip GASKIEWICZ The Butchers, viandes maturées The Butchers, Philip GASKIEWICZ The Butchers, viandes maturées