NOUVELLE CARTE CHEZ LES BUTCHERS OF PANAME

Alors que l’établissement n’a pas encore soufflé sa première bougie, le chef Nicolas Gaulandeau renouvelle sa carte en y apportant des notes asiatiques tant au niveau des épices que des techniques. Les nems d’entrecôte aux champignons, sauce hoisin en sont un parfait exemple. L’entrecôte se mêle ici avec des pousses de soja, des champignons noirs, des carottes et un coulis de coriandre. Le tout confiné dans un nem croustillant accompagné d’une sauce chinoise hoisin faite maison.

 

Autre attaque asiatique : le cochon de lait confit-laqué, embeurrée de chou-vert à la coriandre. Après avoir fait braiser le porcelet une journée à 160° avec une marinade composée de citronnelle, gingembre, miel, soja, curcuma, carotte, tomate, ail et oignon ; le cochon de lait est entièrement désossé et mis sous presse, puis servi avec une réduction de sauce pour un condensé de saveurs sucrées-salées.

 

Le chef se mesure aussi à de nouveaux produits comme la langue de veau qu’il prépare en friture «Fingers de veau, sauce tartare». Des produits rarement utilisés en gastronomie qu’il aime explorer pour les sublimer.

 

Si la carte fait la part belle à de nombreuses nouveautés, les plats signatures du chef restent à la carte, comme les ris de veau poêlés, le plat de côte de bœuf fumé sans oublier la grande sélection de viandes persillées maturées en cave.

 

Pour pouvoir se faire plaisir, des formules midi à prix doux sont proposés chez les Butchers of Paname : un menu à 32 euros avec entrée, plat et dessert qui varie chaque jour selon le marché et l’humeur du chef !

 

Cette nouvelle carte sent bon le printemps avec une cuisine qui a toujours plus de saveurs !